}
association azurelite aide à l'utilisation des technologies de l’information et de la communication
Rédigé par Françoise Daganaud

COMPTE RENDU DU PREMIER VOYAGE DE L’ANNEE EN 2015 A BAKOU



VISITES HABITUELLES :
BILQAY N° 11


internat Azerbaïdjan Bilqay
internat Azerbaïdjan Bilqay

C’était la fête !   Novrouz, c’est l’arrivée du Printemps, le renouveau alors tout l’Azerbaidjan est joyeux, et Bilqay N° 11 a donc fait la fête. Des danses folkloriques (Nazrine participait) ,  des chants  (Djehoun qui a une très belle voix a pris le micro), il y avait un banquet avec kebabs et cuisine traditionnelle, des chevaux,  de la tapisserie , de la menuiserie (ces dernières faites par les enfants aidés de leurs professeurs) . C’était bien sympathique.

A leur  demande j’ ai emmené Nazrine et Djehoun  à Mardakan N° 3, le lendemain de la fête, ils étaient très curieux d’y retrouver certains de leurs anciens camarades.

Nazrine suit des cours de coiffure,  j’espère qu’elle pourra aller jusqu’au bout de cet apprentissage et trouver du travail.

Quant à Djehoun, je ne sais toujours pas ce qu’il va devenir ?

La nouvelle Directrice (Gulnara) est vraiment  aimable et me tiendra au courant.

Là aussi il y avait des travaux.   Je dis là aussi car il y en avait à Armedli (jusqu’en août 2015) et  à Bouzovena (je n’ai donc pas de nouvelles des jeunes gens que je rencontre habituellement).

Par contre, une bonne nouvelle, si elle se réalise,   Léna, ses deux sœurs (Sacha et Julia) ainsi que leur frère Slavitch devraient être ensemble dans un petit appartement offert par la Première dame.  Pour le moment ils sont dans des internats différents.
Léna avait participé dernièrement  à une sorte de Télé-réalité pour retrouver leur  famille (mais leurs parents sont décédés depuis plusieurs année)  bon, ils vont se retrouver entre frère et sœurs, c’est beau…


Distrubution de pommes à Mardakan
Distrubution de pommes à Mardakan

MARDAKAN N°3

Nazrine et Djehoun étaient très surpris des travaux faits dans leur ancien internat. Ils ont même été surpris : il n’y avait pas la mauvaise odeur que nous connaissions depuis toujours.

Ils m’ont aidée à distribuer gâteaux et pommes à tous ces pauvres gamins handicapés.  
J’ai donné la quarantaine de kilos de vêtements que mes amies avaient donnés mais la prochaine fois que je vais à Mardakan, il faudra que je trie tout ce que les surveillantes  mettent en vrac dans une pièce….   Elles ne semblent pas avoir le temps de bien ranger les vêtements.  Cela n’a pas changé….


fête "Novrouz"
fête "Novrouz"



J’ai une nouvelle fois réuni les anciens de l’école de danse, ils s’en sortent  pas trop mal :

Avec Gulshan, j’ai fêté les trois ans de sa petite fille tout en ayant dans ses bras une autre petite fille de 3 mois…

Fatma a un deuxième petit garçon. Son mari est militaire et elle vit à la campagne.

Seyran et Araz ont chacun leur troupe de danse. Seyran anime  des mariages.

Nourlan est toujours dans l’électricité. Donia Mali est reparti en Géorgie. Nous n’avons pas de nouvelles.  

Aynour prépare avec ses élèves le spectacle de fin de l’année de son école de danse tout en suivant des cours en faculté à Trabzon.

Arzou est en faculté à Strasbourg et fait partie d’une association pour les étrangers qui sont en France et sert d’interprète.

Gulnara  était avec sa plus petite fille qu’elle a toute la semaine, la plus grande la rejoint le dimanche et pendant les vacances. Elle travaille dans un restaurant. (rappel : elle a été mariée par l’ancienne Directrice d’Armedli, a été renvoyée de la maison où elle habitait avec son mari  par sa belle-mère mais heureusement une amie lui a trouvé du travail et elle a pu avoir un petit studio.)
Elle est donc libre ce qui ne lui était jamais arrivée , transférée d’internat (Mardakan)  en internat (Armedli) puis dans sa belle-famille.


Nazrine à cheval
Nazrine à cheval

Je ne prendrai pas d’enfants azéris pour les vacances de juillet…  je dois peindre et préparer mon exposition passage Vivienne pour le mois d’août et espérer vendre mes toiles (au profit des enfants d’Azerbaidjan).
 

Je retournerai à Bakou en septembre et espère pouvoir faire venir Djehoun et Nazrine en automne.

 

fête "Novrouz"
fête "Novrouz"

Djehoun en costume folklorique Azerbaïdjan
Djehoun en costume folklorique Azerbaïdjan


Dans nos blogs