}
association azurelite aide à l'utilisation des technologies de l’information et de la communication
Rédigé par Françoise Daganaud

COMPTE RENDU VOYAGE A BAKOU NOVEMBRE 2012




A l’arrivée de l’avion à Bakou, les enfants m’attendaient : Comme toujours, il y avait Seyran (qui me sert de chauffeur lorsqu’il ne donne pas de cours de danse dans la journée), Gulshan et leur bébé mais aussi oh ! surprise un « ex » de l’école de danse et de chorégraphie : Donia Mali (qui a maintenant la nationalité géorgienne,- il a été très longtemps apatride -… ) revenu de Turquie pour chercher du travail en Azerbaidjan. Que va-t-il faire ?? Le lendemain, visite à Mardakan (internat n° 3) et toujours distribution de fruits et gâteaux, vêtements… Donia Mali était avec moi. Il m’a aidée à distribuer. C’est toujours difficile de m’accompagner dans cet endroit et l’on en repart toujours très triste. La nouvelle Directrice est jeune et sympathique. C’est déjà pas mal.

Visite à Bouzovna : distribution de quelques vêtements, j’ai bien revu des enfants qui étaient auparavant à Mardakan mais pas ceux que je connaissais, ils seraient transférés assez loin en province. J’irai les voir en mars. Je pense que l’on n’a pas trop envie que je les retrouve… Bilqay N° 11 : Jehyun et Nazrine ont presque terminé leurs séances chez le jeune et charmant dentiste azerbaidjanais, il y a eu de l’arrachage… il resterait quelques couronnes à mettre en place, cela sera pour plus tard. La Directrice est hospitalisée… et me voici inquiète , certes j’ai eu quelques soucis avec cette femme mais qui la remplacera ?? Les enfants étaient tous en classe.

Je n’ai pas pu avoir de nouvelles de Natava que l’on a mariée cette année… Armedli n° 3, petite visite à la Directrice, c’était l’heure de déjeuner pour les enfants… rien à signaler. Rendez-vous à l’hôpital avec Fatma (ancienne danseuse de l’école de danse et de chorégraphie) : son bébé était malade… je n’ai pas réussi à savoir ce qu’il avait (mis à part qu’il ne supportait pas ce qu’on lui donnait dans le biberon ) il a fini en neurologie ? et y est resté pendant 3 semaines. A voir lors de ma prochaine visite. J’ai été très gentiment reçu à l’Ambassade de France par Monsieur l’Ambassadeur et lors de la réception succédant au rendez-vous , j’ai eu l’occasion de parler avec des personnes qui m’ont parlées de micro-crédit possible à Bakou…

Il faut que je me penche sur la question pour trouver un emploi à tous ces jeunes qui sont sortis soit de l’école de danse soit d’Umud Yéri (internat pour enfants des rues). Il faut trouver des solutions très vite car à Bakou, on ne connaît pas l’assurance chômage, maladie…. Etc… Et j’ai le sort de Nazrine qui me préoccupe beaucoup, non seulement quant à son avenir (où vont-ils la mettre après Bilqay ?) mais aussi je dois trouver des fonds pour son opération en été l’année prochaine (greffe de tympan). Quant à Jehyun, que va-t-il se passer pour ce jeune hydrocéphale (très intelligent, aimable) , où va-t-on le mettre? L’enfermer lui-aussi à vie ?


Dans nos blogs