}
association azurelite aide à l'utilisation des technologies de l’information et de la communication
Rédigé par Françoise Daganaud

DERNIER VOYAGE DE L'ANNEE 2008 A BAKOU !



Si je n'avais pas eu quelques soucis à cause du chauffeur qui m'annonce qu'il veut que je le paie trois fois plus qu'il ne l'est.... (d'où rupture pour le prochain voyage et recherche d'un nouveau chauffeur qui comprendra peut-être que je ne suis pas une "businesswoman" ) j'aurais qualifié ce nouveau séjour de FORMIDABLE !


Azad... qui s'appelle SALE (par ses parents adoptifs) : je ne l'avais pas vu depuis 7 ans, il avait quitté, à mon grand regret, l'école de danse et de chorégraphie où je l'avais placé (je l'avais rencontré à Umud Yeri - enfants des rues-) adopté donc par un couple qui habite à la campagne et qui ne voulait absolument pas qu'il me téléphone et encore moins que je le rencontre... mais là, il a maintenant 20 ans, il est plus libre et ayant su que j'étais à Bakou, il est venu me voir.... EMOTION de part et d'autre ! il travaille , est fiancé , se marie l'année prochaine.

J'ai rencontré la Directrice de l'Ecole de danse... les quatre jeunes qui n'ont pas fini les études travaillent bien. Pas de problèmes !
Araz sorti de cette école en juin travaille beaucoup : est rentré à la Faculté à Bakou, donne des cours de français à l'école de danse et fait partie d'une troupe de danse.
Seyran également sorti en juin, n'ayant pas été un "fana" de l'enseignement à part la danse, fait lui aussi partie de cette troupe de danse mais rien d'autre.... les fins de mois pour lui vont s'annoncer difficiles.... Il cherche du travail, je lui en cherche aussi comme professeur de danse.

Aynour est toujours en Turquie comme professeur de danse mais il semblerait que la Turquie aimerait renvoyer les étrangers .....
Quant à la charmante demoiselle pourtant très brillante, qui n'a pas terminé sa dernière année d'études et n'aura par conséquent pas de diplôme, cette charmante demoiselle a suivi un Monsieur d'origine Turque et va se marier en France ?? début décembre.... (C'est Araz son frére qui m'a annoncé cette nouvelle). Quel dommage... bon si elle est heureuse.... Pourra-t-elle poursuivre ses études ??.... c'est la seule chose qui m'inquiète à son sujet.

Fatma... elle m'a fait un très beau cadeau cette jeune danseuse ! : elle a demandé à toute sa classe d'apporter des vêtements pour les donner à Mardakan N° 3 (3/4 d'heure de Bakou) aux enfants handicapés et de mettre les costumes de danse pour danser pour eux !! J'ai enfin semé une petite idée positive ! Il est vrai que Gulshan et Fatma m'ont toujours accompagnée , le dimanche, à Mardakan . Elles sont courageuses car ce sont toujours des moments très difficiles. Nous ressortons souvent très tristes. Et pourtant les enfants sont beaucoup mieux traités qu'avant, Madame ALIEVA (la femme du Président ) veillant à ce que tous ces endroits soient plus agréables à vivre (changement de directeurs, changement de personnel...)

Baby house... distribution de vêtements ... accueil toujours un peu étrange de ces dames.... Je ne suis jamais invitée à rentrer plus loin que la porte d'entrée !.... Je ne m'occupe pourtant plus du tout d'adoption depuis mon départ de Bakou...
C'est à Baby house que j'avais trouvé Charlotte-gunel et le petit Ali adoptés par des français, il y a 9 ans...(aux dernières nouvelles ils vont très bien... j'ai eu les parents au téléphone et Charlotte-Gunel m'a envoyé son premier "mail" mais l'école pour les deux enfants est un peu problèmatique)

Gulnara et sa fille Lala (adorable) : tout va bien. Son mari semble sympa... mais elle ne peut pas me parler : présence de sa belle-soeur et de la grand-mère et nous parlons azéri... Je vais essayer de lui donner rendez-vous en dehors de chez elle... Encore faut-il qu'on lui donne l'autorisation....

Aygun et son bébé... pas eu le temps d'aller la voir et elle ne répond plus au téléphone... J'espère qu'elle n'a pas trop de soucis avec la belle-famille.... rappel : elle n'avait pas le choix : c'était le mariage ou la rue....
La charmante Zemfira.... mariée... vit en Russie.............

Fizuli... ne fait plus partie lui aussi d'Armedli ; il aurait du travail... et vivrait chez un copain, l'Internat touchait sa pension.... il m'a appelé au secours mais je partais le lendemain.... je verrai cela lors de mon prochain passage. Je lui ai dit de voir avec les filles de l'école de danse ( j'ai donné de l'argent à la dame azérie qui les accompagne en France chaque été pour tous les problèmes urgents...)
Il devait suivre des cours d'informatique ? Etait-il paresseux ou a-t-il des difficultés pour apprendre ?
A voir en janvier.

J'ai appris qu'il y avait des Européennes qui avaient créé ce que je cherchais à faire depuis longtemps : un internat pour les jeunes filles qui ont 18 ans et qui sont renvoyées des orphelinats... Je vais essayer de les rencontrer en janvier. Elles leur font apprendre un métier et elles ont des chambres (j'en avait parlé à Madame ALIEVA lors d'un cocktail à Paris, il y a 3 semaines).
Il faudrait aussi faire cela pour les garçons car si certains ne deviennent pas voyous nous auront de la chance...

Bilqay, internat n° 11? Ceyhoun, Nazrine allaient fort bien. J'ai sorti comme à chaque fois une dizaine de gamins de l'orphelinat pour les emmener au restaurant non loin de là. La prochaine fois, je m'arrange pour les emmener au cirque ou au théâtre, selon ce qui se passera comme spectacle à Bakou car ces enfants sortent très peu... même pas du tout.

Je dois faire aussi cela pour Mardakan. Je pense aussi reprendre mes petits cours de dessin avec les enfants handicapés. UMUD YERI, internat de passage pour enfants des rues a changé de place et de nom.... J'irai leur rendre visite.


Voilà le compte-rendu de mon dernier voyage de l'année !


Dans nos blogs