}
azurelite pro création site internet nice
Rédigé par delphine riehl

Jean Nouvel : couturier au sommet



Los Angeles... dimanche 30 mars



Jean Nouvel : couturier au sommet
L'équivalent du prix Nobel pour l'architecture va cette année au Français Jean Nouvel, qui s'est fait connaître avec des bâtiments aussi différents qu'étonnants. De l'Institut du monde arabe au controversé Musée du quai Branly à Paris, ses réalisations ne portent pas une signature facilement reconnaissable.
Le Pritzker Price reste la récompense la plus importante en matière d'architecture dans le monde.
Il recevra officiellement son prix, le 2 juin, lors d'une cérémonie à la librairie du Congrès à Washington.

L'annonce a surpris le principal intéressé...
'Ce n'était pas automatiquement l'année où je l'attendais, étant donné que le jury du Pritzker était déjà venu trois ou quatre fois visiter mes bâtiments.'

S'il n'y a pas de prix Nobel d'architecture, depuis 1979, le Pritzker avantageusement ce rôle de récompense suprême. Il a pour vocation d'honorer chaque année un architecte vivant dont l'œuvre construite prouve 'le talent, la vision et l'engagement'.

Pour la petite histoire, le prix, qui fête cette année son trentième anniversaire et désigne son 32e lauréat, tient son nom des Pritzker, riche famille américaine, qui détient notamment le groupe hôtelier Hyatt. C'est d'ailleurs la Fondation Hyatt qui décerne cette récompense symbolisée par une médaille de bronze et assortie d'une bourse de 100.000 $. Bon s'en fout un peu, mais c'est quand même sympa de savoir d'où ça sort...

Depuis sa création, le Pritzker Prize a couronné les travaux, considérés comme autant de contributions au bien-être de l'humanité, des plus célèbres architecte... le Sino-Américain Ieoh Ming Pei, le Brésilien Oscar Niemeyer, le Japonais Tadao Ando, le Néerlandais Rem Koolhaas, l'Italien Renzo Piano; L'an dernier, il était revenu au Britannique sir Richard Rogers. Une seule femme, l'anglo-irakienne Zaha Hadid, l'a obtenu et jusqu'à aujourd'hui, un seul français, Christian de Portzamparc en 1994, pouvait se targuer d'avoir décroché le fameux médaillon.

Jean Nouvel : couturier au sommet
Le jury du Pritzker Prize a en effet voulu saluer sa volonté de prendre des risques pour repousser les limites de sa pratique.


En plus de 30 ans de carrière et au seuil de ses 62 ans, l'architecte Jean Nouvel a considérablement enrichi le vocabulaire de l'architecture contemporaine.
Mais pour Jean Nouvel, il ne s'agit pas d'une première distinction.

Déjà, en 1987, il remportait le Grand Prix national de l'architecture, de même que deux autres prix, pour l'Institut du monde arabe [voir photos].

Ce grand projet, réalisé en 1987 avec Pierre Soria, Gilbert Lézénès et Architecture Studio (sous la présidence de François Mitterrand), mélange de manière audacieuse technologie et motifs arabes traditionnels.
Ainsi, la façade sud en verre est dotée de lentilles automatiques qui contrôlent la lumière entrant à l'intérieur, modifiant la forme des faisceaux lumineux.

En 2000, il repartait de la Biennale de Venise avec le Lion d'or.

Jean Nouvel : couturier au sommet
Son oeuvre comprend également la rénovation de l'Opéra de Lyon la Fondation Cartier à Paris, dédiée à l'art contemporain.

Il montre qu'un édifice contemporain de grande importance peut trouver sa place, naturellement, dans la continuité et le paysage d'une ville historique. Que le principe d'imagination vagabonde qui semblait l'animer relève bien d'une méthode, d'une forme de système critique lui permettant de donner équilibre et sérénité aux projets les plus hétérogènes.

C'est pour lui une époque difficile financièrement, où il peine à s'imposer malgré de solides soutiens. C'est l'époque où Christian de Portzamparc a pris la tête du peloton, premier Français à obtenir le Pritzker en 1994.

Dans ses conférences, Jean Nouvel peut être prolixe, jouant avec les noms en vogue, les citations, les références à l'ensemble du monde artistique et philosophique. Sa doctrine, pourtant, tient en bien peu de mots...
'Chaque situation doit être l'occasion de tout repenser. Il n'y a pas de style Nouvel, peut-être est-ce cela qui déroutait les précédents jurys. Mes projets sont une succession d'attitudes et de solutions susceptibles de résoudre les problèmes les plus divers.'

Le rejet du style...
l'argument se retrouve dans les attendus du jury, dont l'enthousiasme contraste avec les années de purgatoire qui auront précédé le prix. Ils parlent de 'ténacité, d'imagination, d'exubérance, et par-dessus tout (de) son besoin insatiable de création et d'expérimentation'.
Alors, plutôt que de style, l'architecte français a choisi, finalement sur un mode assez français, de parler de 'contexte', le terme étant pris au sens le plus large, intégrant, selon le jury, les dimensions aussi diverses que la culture, le pays, le programme, le client. Tout cela constituant les éléments de stratégies diverses.

Pour s'en tenir à ses projets en cours, il est difficile de définir un lien formel entre sa Life Marina à Ibiza (Espagne), serpent multicolore et sensuel, l'immense coupole qui doit abriter le Louvre d'Abu Dhabi, le très cinématographique auditorium de Copenhague (Danemark), la Philharmonie de Paris, feuilleté architectural qui attend son permis, la nouvelle tour Hines (360 m), aiguille incurvée qui doit être construite à proximité du MoMA à New York où la tour Végétale ultraplate qu'il a dessinée pour le groupe Suncall à Santa Monica, à côté de Los Angeles (voir ses réalisations plus bas).

Je ne changerai pas de religion (lire l'Interview du Figaro
Extraits...
'Je ne changerai pas ma façon de travailler. Je défends certaines idées, comme celle de la spécificité des projets ou de l'importance du contexte. Et c'est aussi pour celles-ci que j'ai obtenu ce prix. Je ne changerai pas de religion'

'Je n'ai pas beaucoup de frustrations. S'il y en a une, c'est en matière d'aéroport. Je suis touché par la poétique des gros oiseaux métalliques. Alors, si un programme me titille, à condition de pouvoir le mener avec un peu de liberté et d'ouverture, ce serait celui-là. J'ai participé à quelques concours, en vain jusqu'ici. Le Pritzker aide probablement à être plus sollicité'...

  • Entretien avec l'AFP, dim 2 mars 2008

'J'ai été très honoré et un peu surpris car ce n'était pas automatiquement l'année où je l'attendais, étant donné que le jury du Pritzker était déjà venu trois ou quatre fois visiter mes bâtiments et que j'ai livré des bâtiments plus importants les années précédentes', a-t-il déclaré.

Ce prix 'permettra peut-être d'aller un peu plus loin', espère Jean Nouvel.
L'important pour un architecte "est de pouvoir réaliser dans les moindres détails et dans l'esprit ce qu'il a proposé, et il est certain que la crédibilité liée à des prix internationaux aide beaucoup'.
Jean Nouvel souhaite que l'architecture de demain "ne corresponde pas à cette couche d'objets clonés que l'on voit maintenant sur toutes les villes de tous les continents".
'J'espère qu'on va aller dans le sens de développer les différences (...), une série de micro-mondes qui seront à chaque fois des surprises et qui correspondront à l'esprit des gens qui vivent là. La pire chose serait de se trouver devant cette architecture générique et parachutée, qui ferait que le monde serait de plus en plus uniforme et sans saveur", a déclaré l'architecte, âgé de 62 ans. Pour lui, "c'est la seule façon d'éviter que le monde rapetisse".

L'architecte français accumule de prestigieuses réalisations de par le monde, dont de très nombreux bâtiments culturels.
Voici quelques unes de ses principales réalisations :

. 2007... Siège social de la société Richemont, Genève
. 2006... Musée du quai Branly, Paris.
. 2005... Extension du musée Reina Sofia, Madrid.
. 2003... Tour Agbar, Barcelone.
. 2000... Centre culturel et de congrès, Lucerne
. 2000... Palais de Justice, Nantes
. 1995... Euralille, Lille.
. 1994... Fondation Cartier, Paris
. 1993... Rénovation de l'Opéra de Lyon.
. 1987... Institut du Monde Arabe, Paris.

Livrables dans les années qui viennent :
. 2010... Tour Doha au Qatar
. 2009... Salle symphonique de Copenhague

Jean Nouvel est par ailleurs chargé de plusieurs grands projets en cours, parmi lesquels, entre autres...
. le futur musée "Louvre-Abou Dhabi"
. la Philharmonie de Paris
. une tour à Manhattan (New York)
et aussi...
. des bureaux à Londres
. des logements à Ibiza
. une bibliothèque à Chypre
ou encore...
. le Centre de la Mer du Havre

Dans le cadre de ses réflexions sur l'intégration naturelle de l'habitat, il est également concepteur du projet de port de plaisance de Port-Sérignan dans l'Hérault.

D'attaque sur tous les fronts !!!
encore faut-il apprécier... mais on ne peut pas, je crois, rester indifférent.

Si tout cela vous a aidé à repousser les limites de votre vision de la ville, à mieux comprendre l'architecture urbaine aussi diverse soit-elle, alors le pari est gagné.
Dans un futur proche, j'aurai l'occasion de vous parler d'autres architectes qui eux aussi repoussent sans cesse ces limites... leurs limites.
Là aussi je crois que l'aventure sera belle !



Dans nos blogs | Qui sommes nous