}
azurelite pro création site internet nice
Rédigé par Françoise Daganaud

VOYAGE EN AVRIL 2009 A BAKOU….





VOYAGE EN AVRIL 2009 A BAKOU….
Fatima ? je l’ai rencontrée chez les enfants de la rue, elle avait 6 ans. Je l’ai mise à l’école de danse , elle en avait 8.. Devenue une très jolie jeune fille, travaillant bien à l’école ( rappel : l’école de danse a un bon niveau scolaire), la mariée était belle… bien sûr j’aurais préféré qu’elle termine ses études (encore 2 ans) mais étant donné son passé , on ne peut pas trop lui en vouloir… être aimée…(j’en suis certaine car dans la série pas de chance, les parents du jeune homme ne veulent pas d’elle comme belle-fille et n’ont pas assisté au mariage ) elle a été rejetée par son père qui n’a jamais voulu la reconnaître et sa mère pour survivre s’occupe d’un vieux monsieur grabataire…

Chère Fatma, j’étais toute émue de participer à la préparation du mariage , le rendez-vous chez le coiffeur, enfiler la robe de mariée entourée des jeunes filles que j’ai connues à l’école de danse en même temps que toi, l’arrivée de Seyran (le plus âgé de « mes » garçons servant du grand frère que tu n’as pas ) avec le « ruban rouge » à mettre autour de ta taille (symbole de virginité), les trois musiciens, le cortège, le restaurant, la danse avec toutes tes amies de l’école de danse ….

Je les revoyais à l’école toutes petites en tutu en 2000 lorsque j’assistais à tes cours de classique. Et tu es retournée à l’école car tu veux finir tes études ?…

Donia, Nourlan…. L’école de danse toujours… je dois me préparer à faire donner des cours de classique à Nourlan pour qu’il arrive au top car il a l’air vraiment de tenir à la danse … Donia, dès septembre, il aura droit à des cours de math. pour être au top pour rentrer en faculté à Bakou et suivre le chemin d’Araz qui a l’air de très bien se débrouiller. Il a même servi d’interprète pour un salon de coiffure français qui va s’ouvrir à Bakou entre les coiffeurs français et les futurs coiffeurs azerbaidjanais venus donner des cours. Bien entendu, il a commis l’erreur de ne pas discuter du prix de ses heures d’interprète et il n’a pas eu ce qu’il souhaitait…La dame azérie responsable n’est pas généreuse…

Seyran… toujours pas parti pour St Petersbourg rejoindre une troupe…. Il danse le folklore dans les mariages pour se faire de l’argent… je suis inquiète pour lui. Que faire ?

L’autre jeune mariée ? qui vit en France ? pas de nouvelles. (voir les précédents courriers)

Aynour ? professeur de danse en Turquie. Elle devrait rentrer en juillet à Bakou. J’ai appris qu’il y avait une place de professeur de danse à prendre à la rentrée dans une école internationale à Bakou , elle devrait rencontrer la directrice… Pourvu que cela marche. Elle est très seule Aynour, elle a bien un frère mais il est plutôt du genre à lui demander de l’argent qu’à chercher du travail (c’est le sort de tous gamins d’Umud Yeri qui n’ont pas eu la chance ou le courage d’aller à l’école, c’est aussi pourquoi je demande à Madame ALIEYVA, la femme du Président de fonder des écoles d’enseignement technique avec internat, pour que les enfants dans cette situation apprennent un métier. Cela serait aussi très nécessaire pour les jeunes filles qui n’ont plus l’âge d’aller en orphelinat et qui ne savent pas quoi faire et où aller à leur sortie)

Bonne surprise, Fizouli a trouvé du travail à la sécurité chez … Mac Do… à Bakou. Juste au moment où je le contactais pour qu’il rencontre mon copain hollandais qui aurait pu lui trouver du travail dans son entreprise. Bon.. si cela ne marche pas chez Mac Do…

Bilqay n° 11

Pas de sortie au restaurant, c’était dans la semaine et les enfants vont à l’école, je devais y aller en semaine pour rencontrer la Directrice et voir tout le monde derrière son pupitre. Ce fut fait. Achat de produits hygiéniques comme toujours et distribution de vêtements.

Je commence les papiers pour faire venir Djeyoun et Nazrine à Paris comme je le fais depuis 2004. N’y aura-t-il pas d’empêchements ?

Ils viendront avec Fatma dont j’ai parlé plus haut et Gulshan (elle aussi à l’école de danse). Gulshan ira jusqu’au bout de ses études mais ne veut pas être danseuse. Je suis en train de voir pour lui faire faire un stage de coiffure à Paris au mois de juillet…. Elles feront leur stage de danse au Centre National de danse comme d’habitude en juin (depuis 2001)

Mardakan n° 3 distribution de chocolat, pommes…. Les gamins que j’ai connus tout petits disparaissent les uns après les autres. Je parle azéri mais pas assez bien pour avoir une grande conversation avec la Directrice, la prochaine fois je prends un interprète pour savoir où sont les grandes filles et grands garçons avec photos à l’appui.

J’ai rencontré des expatriées anglaises, françaises etc… elles veulent bien m’aider pour arriver à contacter Madame ALIEYVA et me mettre en contact avec quelques ONG … je dois absolument les rencontrer à mon prochain voyage.


Dans nos blogs | Qui sommes nous