}
azurelite pro création site internet nice
Rédigé par Delphine Riehl

cascadeur



meaning... of my life



'meaning'
I'm strange man, like a ranger...
I'm invisible, like monster...



alexandre longo, fils d'architecte, a commencé par le piano à l'âge de 9 ans pour se tourner vers une musique d'un style plus jazz 8 ans plus tard...

alias 'cascadeur', il trace sa propre carte du monde, évoquant de façon seulement passagère des artistes à fragilité égale comme bon iver, antony & the johnsons ou jónsi (sigur ros).
on l’a également aperçu aux côtés des groupes orwell, varietyLab et sharko, dont les membres participent d’ailleurs à ses enregistrements...

à la fois auteur, compositeur, interprète, musicien, arrangeur et mixeur, cascadeur fait tout tout seul, réfugié dans son home studio qu’il se plaît à baptiser 'cascadrome'

il nous livre dans ce dernier opus 'walker' une œuvre éblouissante... véritable coup de coeur !



'into the wild'

'walker'

'shadow'

On l’a vu, par le passé, créer le projet musical Chut!, enseigner les arts plastiques dans une université, puis fonder 'cascadeur' il y a cinq ans, et publier trois albums autoproduits à travers lesquels il revisite ses amours musicales de toujours...
de Radiohead à Nina Simone, d’Antony & the Johnsons à Erik Satie.

'un cascadeur, c’est justement quelqu’un de très prudent, qui connaît les risques, et qui dure. C’est le contraire d’un casse-cou.'

Et puis il y a le souvenir d’enfance...
celui d’une figurine de motard cascadeur, blanche, fixée sur un tremplin, avec laquelle il a longtemps joué. Tout en évitant l’écueil de la nostalgie du temps perdu, sur scène, alex se plaît à utiliser des instruments aux sonorités malicieuses (dictée magique) et porter un regard tendre d’adulte sur son enfance passée.
A la fois fascinants et ludiques, féeriques et joueurs, ses concerts ne sont pas des concerts enfantins mais des concerts d’enfant devenu adulte.
Ils pourraient ainsi résumer les mots de John Lennon sur son titre Woman : I hope you understand the little child inside the man.

... qu’il revête un casque de pilote de chasse, un peignoir de boxeur ou un masque de catcheur mexicain, le costume n’a rien d’un artifice de clown : plutôt que de lui faire endosser le rôle d’un personnage, la panoplie lui permet avant tout d’être lui-même.

'je n’ai jamais voulu arriver comme un super héros... ce qui m’intéresse chez les héros, c’est la fragilité... au départ, l’idée du casque était de me protéger de moi-même... j’avais peur d’être trop ému.'

... de la sensibilité, et de l’humanité surtout... d’ailleurs son premier album s'intitulait 'the human octopus'

Outre une victoire du concours CQFD organisé par les Inrockuptibles en 2008 (victoire qui l’a fait succéder à d’autres magiciens d’ici comme Syd Matters ou Cocoon), un passage très remarqué lors des derniers chantiers des Francofolies (entouré d’une impressionnante chorale d’enfants, il a offert au festival un de ses temps forts), les plus attentifs l’auront aperçu l’an passé sur la scène de la Cigale.
Des années d’échauffement, qui ont permis au jeune homme d’affiner toutes ses cartes ! source

http://www.myspace.com/cascadeur http://www.myspace.com/cascadeur
http://www.laquenelleculturelle.fr/2011/01/06/cascadeur-walker-ep-2010/ http://www.laquenelleculturelle.fr/2011/01/06/cascadeur-walker-ep-2010/
http://www.youtube.com/watch?v=DAvBLGZACVM http://www.youtube.com/watch?v=DAvBLGZACVM
http://www.youtube.com/watch?v=i4UhNXjmWtU http://www.youtube.com/watch?v=i4UhNXjmWtU
bio_cascadeur.pdf bio_cascadeur.pdf  (202.84 Ko)



Dans nos blogs | Qui sommes nous