}
association azurelite aide à l'utilisation des technologies de l’information et de la communication
Rédigé par Pierre-G ,

épave le rubis





Le Rubis était un sous-marin mouilleur de mines de la série Saphir. Ces sous-marins différaient des autres par leur rôle réduit à la pose des mines, ce qui ne les empêchait pas d'attaquer aussi à la torpille. Ils contenaient trente-deux mines en puits intérieurs. Le sous-marin larguait ses mines, elles se posaient au fond car un socle pesant les y entraînait, et, quelques minutes plus tard, la dissolution d'une cartouche de sel marin les libérait. Elles remontaient vers la surface et restaient stationnaires à une certaine profondeur, reliées par une chaîne à leur socle de fonte. Pour conserver ces dangereux engins, les côtés du Rubis étaient très larges, volumineux, aplatis et percés de puits, réceptacles provisoires dans lesquels les mines étaient coulées.

Le Rubis déplaçait 762 tonnes en surface, 923 en plongée : c'est un sous-marin moyen avec un tirant d'eau de 4 m. 2 diesels de 6 cylindres, licence Vickers-Armstrong, construits par Normand au Havre, développant chacun 650 ch à 360 t/mn le propulsaient en surface à 12 noeuds, tandis que deux moteurs électriques Schneider de 500 ch chacun, assuraient la marche en plongée à 9 noeuds.


Savoir + sur le rubis avec nicoblon.free.fr

Télécharger la vidéo au format .wmv en 640 x 480

Plonger sur le rubis avec Bruno Beauzon et www.croisiere-plongee.fr




Dans nos blogs