}
association azurelite aide à l'utilisation des technologies de l’information et de la communication
Rédigé par delphine

la rose blanche





Je sais que le jour viendra où le vent se lèvera
Et nous serons des milliers
La nuit vous étranglera
Et sur vos corps allongés
Les roses viendront pousser

Vous vous souviendrez de moi au moment de votre souffle dernier
Vous vous souviendrez du jour où vous avez mis ma tête à couper
Vous vous souviendrez peut-être... mais le monde vous aura vite oublié
Car... il se souviendra de nous si l’histoire ne nous a pas effacé

Je ne suis plus là pour témoigner
Mais les roses blanches ont poussé
Les idiots ne l’emportent jamais
Et le ciel a tout filmé

Aujourd’hui c’est moi qui tombe
Je rejoins l’armée des ombres
Mais demain je reviendrai
J’irai danser sur nos tombes
Juste après la pluie qui tombe
L’herbe viendra repousser

Vous vous souviendrez de moi au moment de votre souffle dernier
Vous vous souviendrez du jour où vous avez mis ma tête à couper
Vous vous souviendrez peut-être... mais le monde vous aura vite oublié
Car... il se souviendra de nous si l’histoire ne nous a pas effacé

Je ne suis plus là pour témoigner
Mais les roses blanches ont poussé
Les idiots ne l’emportent jamais
Et le ciel a tout filmé...

mickey 3D

alors n'oublions pas...

sophie magdalena scholl, née le 9 mai 1921 à forchtenberg en allemagne et exécutée le 22 février 1943 à münich, est une résistante allemande de la seconde guerre mondiale et l'un des piliers, avec son frère hans et Carl Muth, du réseau 'Die Weiße Rose', la rose blanche... elle les aidera à imprimer et à diffuser les tracts hostiles au régime nazi et à la guerre.

il y eut l'année sophie, comme les années louise, edith ou manon...
personne ne se souvient si cette année-là les rois du ballon jouaient en chemise noire...
... sophie scholl n'a certainement pas de lecteur mp3 pour écouter 'la rose blanche' avec les étudiants qui l'entourent... elle n'a que le sourire et le secret d'une jeune femme idéaliste... la discrétion assumée d'une joie courte...

... comme ces ballons qui s'envolent...
(images extraites du film ' le ballon rouge' d’albert lamorisse (1956)

Die letzen Tage...

après avoir lancé des tracts dans la cour intérieure de l’université de münich, elle est dénoncée à la gestapo par le concierge de l'université et est arrêtée avec son frère hans le 18 février 1943.
... conduite devant le 'Volksgerichtshof' (tribunal du peuple), elle est condamnée à mort après un procès mené en trois heures seulement.

... elle sera guillotinée le jour même le 22 février 1943 à münich à la prison de Stadelheim par le bourreau johann reichhart, et cela malgré la législation allemande qui imposait un délai de 99 jours avant l'exécution d'un condamné...



... elle fit preuve de beaucoup de courage lors de son exécution, selon le témoignage des gardiens de la prison.


... quelques jours après sa mort, thomas mann lui rend hommage sur les ondes de la BBC.

le ballon rouge d’albert lamorisse (1956)

... dans le quartier de ménilmontant, dans un Paris des années 50, un petit garçon (joué par le fils d’albert lamorisse, pascal) trouve un gros ballon rouge accroché à un réverbère...

... commence alors une histoire d'amitié avec ce ballon qui suit de lui-même le petit garçon dans les rues de Paris...


... la jalousie d'une bande de garçons de son âge vont mener ce film vers une fin à la fois tragique et magique.


Dans nos blogs