}
association azurelite aide à l'utilisation des technologies de l’information et de la communication
Rédigé par Françoise Daganaud

COMPTE RENDU VOYAGE EN AZERBAIDJAN JANVIER 2014



A l’arrivée de l’avion , 19 heures, m’attendaient SEYRAN, GULSHAN et leur petite fille, AYLINE (2 ans) (pour mémoire Seyran, Gulshan étaient enfants des rues et sont allés pendant 10 ans à l’école de danse et de chorégraphie à Bakou). Seyran est devenu « mon chauffeur » pendant mon séjour en empruntant une voiture à un copain. Il travaille enfin, il a une troupe de danse et donne des cours.


Le lendemain nous allions à Bilqay, ,internat n° 11 ,  voir Nazrine, Djeyhoun , Sacha et Julia (les autres enfants que je connaissais ne sont plus là et je ne sais toujours  pas où ils sont (rappel : on me dit toujours que l’on ne sait pas  -où- on les a transférés….mais il y a une nouvelle directrice, j’espère qu’elle pourra me donner plus de renseignements) .Cette  nouvelle directrice était arrivée depuis deux jours, elle a remarqué que Djeyhoun (hydrocéphale) avait une très belle voix.. pourra-t-elle s’occuper de son après-scolarité et lui éviter de se retrouver enfermé à vie dans un internat avec les vieux handicapés ?  Pour Nazrine, qui doit finir sa scolarité en juin…   je ne sais vraiment pas ce qui va se passer, j’avais des projets pour elle de  baby sitting pour la petite fille de Guslshan… cette dernière ouvrant un salon de coiffure  ….   Et rien ne se fait.   Que va-t-il lui arriver ? Où le Ministère va-t-elle la placer ?

 Ensuite Bilqay, je retrouve toujours  quelques  jeunes gens de Mardakan N° 3 placés avec des vieillards… Je ne sais pas combien de gamins ont été transféré dans cet  endroit car je ne visite toujours que le rez de chaussée que la  Directrice m’a fait visiter  cette fois-ci  en détail car quelques chambres et   le rez de chaussée étaient tout repeints à neuf  et quelques chambres avaient la  télévision… 

Le lendemain,   à Mardakan N° 3, il y avait la fête pour la nouvelle année. Les gamins handicapés (ceux qui se déplacent )  étaient tous dans la salle à manger, il y avait de la musique et des musiciens. Ils ont eu droit à des jus de fruit, quelques friandises, du pain. Je ne sais pas si l es gâteaux et les pommes 

 

que j’avais apportés ont été distribués ??  quant aux   vêtements, comme ils ont déjà servi, je pense que oui… 

Les enfants étaient joyeux , c’est le principal.  Je retournerai les voir en avril.

 

Le soir, j’ai réuni tous les jeunes gens que j’avais connus tout petits et mis à l’école de danse à Bakou. Ils sont maintenant dispersés dans toute la ville et ils étaient très heureux de se revoir. Certains ont même des projets de danser à nouveau ensemble. 

 

Le voyage fut court mais plein de joie.  Prochain voyage :  en    avril, j’aimerais y rester plus longtemps car je dois aller à Shamareu , Gandja….   Des villes où sont peut-être des jeunes que j’ai connus tout petits à Mardakan et Bilqay.

Lors de mon compte-rendu de septembre, j’avais de gros soucis à propos d’une jeune femme - Gulnara  - ; elle avait été mariée pour ses 18 ans, sans le vouloir vraiment,  vivaient dans la belle- famille mais chassée de la maison en ce mois de septembre 2013  et par la belle-mère et par le mari….  Depuis, elle a trouvé du travail, elle a récupéré la plus jeune de ses filles en attendant de récupérer la plus grande si possible….  On n’a plus qu’à espérer qu’elle n’aura pas d’autres soucis.  

 

 

 DONC SUITE EN AVRIL 



Dans nos blogs