home

imagin'Air

ça part en vrille !

... germany / switzerland


bientôt en tournée...

the Banff Mountain film festival est le plus prestigieux festival instruit dans le monde.
une fois l'an les oscars dits 'plein air' sont attribués à la banff canadien.

... vient ensuite une sélection des meilleurs films sur le tour du monde.
l'ensemble du programme, les dates de tournée et les billets sont disponibles ici !

cogitation d'un jour...

… Quels que soient mes choix personnels et plus tard ceux qui seront les tiens, reste à créer ce que nous devrons vivre, ici et maintenant, sur cette terre et avec les autres. Reste l’essentiel de la vie : devenir pleinement un homme.


Lettre à mon fils
Accomplir ce que l’on juge inaccompli, en soi et autour de soi. Parfaire ce qui est imparfait, en soi et autour de soi.
Bien sûr les voies recommandées, les voies recommandables, sont d’abord celles de l’amour et de la compassion. Mais aussi celles de la vigilance et de la solidarité. Celles de l’élan et de la générosité. Celles de l’éveil et de la lucidité.

S’il faut en croire les astrologues, nous sommes, et pour très longtemps, entrés dans le règne et l’ère d’Uranus, la planète de la violence gratuite et arbitraire, la planète du terrorisme par excellence.
C’est là, sache-le bien, le nouveau et terrifiant visage du Dragon. Son feu est celui des bombes, ses ailes celles des missiles et son corps, la carcasse des voitures piégées.
Si terrifiant et si rusé soit-il, je crois pourtant qu’on peut le vaincre si l’on croit pleinement et passionnément en ce monde, si on croit à ceux qui nous sont proches comme à ceux qui nous sont lointains, à ceux que l’on connaît par le hasard de la naissance et de l’éducation comme à ceux que l’on a choisis de rencontrer et de connaître.

Il faut aimer le monde, si l’on veut le parfaire.

Les révolutions ont échoué – j’entends les révolutions politiques – parce que toutes voulaient changer, parfaire le monde alors qu’elles le haïssaient.
Méfie-toi aussi du détachement. Détache-toi de l’inessentiel, des mirages que proposera ce monde de gaspillage et d’égoïste enfermement, mais attache-toi au contraire à ses faiblesses et à ses fragilités.

Affranchis-toi de ce qui paraît rapporter.


Il y a tant de beautés sensibles et secrètes en ce monde et surtout tant d’étonnants mystères qu’il importe de respecter !




jacques lacarrière
(c) Association Chemins Faisant BP 29 89270 Vermenton France

... Toi


à l'origine de tout...
à l'origine de tout...
... une Vie...

une Vie... une Femme... une Artiste...

" Il est des « Jardins » qui fleurissent en toutes saisons, même à l’automne ou encore en hiver. Ceux de Marie en font partie. Comment ne pas pousser leurs portes et cueillir leurs invitations à parcourir des « sentiers » tant inattendus que « hauts » en couleurs et en matières. Chacun d’eux incite à un nouveau voyage, quelquefois même à entrer dans la mouvance de ces élans qui les ont fait naître. Invitations à « écouter leurs airs » qui murmurent la respiration profonde de la Terre, celle de l’Eau et celles du Feu, celles de ces notes singulièrement colorées qui jamais ne trahissent la Beauté ! Espaces qui, jour après jour, offrent ces lieux et ces liens uniques par lesquels la Vie retrouve ses sens perdus ou nouveaux, à la mesure de nos propres quêtes et dispositions. Ici le Silence propose son espace aux « Paroles » sans mots mais bien « vivantes » d’un « Maître » à bien des égards … devant lequel un humble serviteur de la « plume » s’incline avec déférence."
PMC

... merciii pour Elle...

ça part en vrille !

bref mais intense... !


silence qui dénote...

joli mix !


entre danse & zic ! tout ce que j'aime...

cogitation d'un jour...

'je préfère mourir debout que vivre à genoux'... Charb


au nom de la Liberté !!!
pour wolinski, cabu, charb, tignous, honoré... et tous les autres !
un immense hommage...

chuttt...

la danse touche à nos origines : le mouvement, première expression de l’homme avant le langage, est ce dialogue qui nous confronte à nos propres pulsions primitives...


... rétrospective (10 ans de passion)

ça part en vrille !

JBC, born to fly & dance... just a feeling... please, make me feel...


... & you did it!

ça part en vrille !

pack à laFertéGaucher... que de souvenirs !!!


j'en rêvais...
c'était il y a 15 ans...
... wep, il y a 15 ans déjà... il y a 15 ans à peine...

silence qui dénote...

by archive


ça part en vrille !

... grâce et légèreté... comme dans un rêve !


touch

voler et marcher en même temps ! en matière de parapente accro', la maîtrise est impressionnante : de l'aiguille du midi à la grèce, en passant par la route du galibier, jean-baptiste chandelier s'en donne à coeur joie, slidant la route, touchant la voile d'un copain (entre deux infinity tumblings) ou se trempant les pieds sur la surface d'une piscine...
... et un peu de soleil, wep, ça fait du bien...

entre ciel et sable...
comme une couleur de solitude qui planerait là, quelque part dans le désert de mojave (joshua tree, CA)...


'light installation' par phillip K smith III

à corps et à cris

votre garde-fou, qu'en avez-vous fait ?

... la sagesse était obligatoire, vous l'avez méprisée... tant pis...


... tant pis...


'vous vous êtes crus seuls au monde, vous n'étiez pas seuls... je veillais...'
(...) à présent mes larmes l'emportent et gonflent les océans... (...)

(...) tant que vous ne faites pas l'effort de vivre au-dessus de vous-mêmes, vous ne comptez pour rien...

une minute pour moi, pour toi une ou deux vies !
(...) ... alors sur mon trône d'altitude, peut-être, je me rétablirai...

(texte : emmanuel hussenet, extrait du 'testament des glaces')

silence qui dénote...

space weaver

mon grenier à trouvailles...

un sentiment plus fort que la peur...


'il vous attend au bar du mariott, dit suzie... s'il vous demande de lui offrir une seconde chance, réfléchissez...
andrew est un homme dont les défauts ne se comptent pas, mais c'est quelqu'un de formidable.
... il vous a dans la peau'.

trop tard n'existe pas quand on a la chance que celui qui vous aime soit là pour vous le prouver...

- il vous a vraiment dit cela ?' demanda valérie
- d'une certaine façon, oui...
(...)
- il lui a fallu beaucoup de courage pour parcourir le chemin qui menait à vous.
- il m'en a fallu beaucoup pour me reconstruire après son départ.

suzie plongea son regard dans les yeux de valérie et lui sourit...
je vous souhaite d'être heureux, lui dit-elle.

... c'était très courageux de votre part, de venir me voir ce soir, ajouta valérie.



le courage n'est qu'un sentiment plus fort que la peur... répondit suzie en soulevant son baluchon.



elle salua valérie et s'éloigna.


(extrait)


silence qui dénote...

'someone pull me out of here'
(all the wars)

ça part en vrille !

mathias roten...


1 2 3 4 5 » ... 12